Les objets connectés devront être cybersécurisés

La directive européenne RED régulant le marquage CE et donc la mise sur le marché des équipements radioélectrique dans l’union européenne est en cours d’évolution. Jusqu’à présent, la directive RED exige aux fabricants d’équipements de passer des tests normatifs sur la sécurité électrique, la compatibilité électromagnétique et le niveau d’émission radio des équipements. Seule la réussite au passage de ces tests normatifs permet aux fabricants d’apposer le logo CE sur leur équipement.

Outre ces tests normatifs, il sera prochainement exigé de valider le niveau de cybersécurité de l’équipement. Ces tests se baseront sur trois piliers principaux :

  • Eviter que le produit puisse être utilisé pour perturber les réseaux télécoms.
  • Préserver la vie privée des consommateurs en sécurisant leurs données.
  • Limiter les risque de fraude monétaire via une authentification forte.

Tous les équipements mis sur le marché à partir de août 2024 devront être conforme aux nouvelles normes harmonisées.

Une contrainte supplémentaire pour les fabricants d’équipements, mais une sécurité accru pour les consommateurs et les infrastructures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s